Action menée depuis 1992, le mouvement Alto est un projet de soutien des pratiques de formation de médecins généralistes qui, au sein de leur pratique courante, accompagnent des patients usagers de drogues et leurs proches dans leur milieu familial, social, économique et culturel. Ce réseau se veut l’espace de rencontres et de formations où, par une réflexion critique sur les expériences cliniques de chacun, s’élabore un modèle d’accompagnement des usagers de drogues par les médecins généralistes.

 

Les responsables régionaux, en lien avec les médecins pratiquant dans les régions concernées, se donnent pour objectifs de sensibiliser, d’informer et de former les médecins généralistes à l’accompagnement des usagers de drogues et de leurs proches, en médecine générale.

 

Le public-cible est celui des médecins généralistes. Les temps de sensibilisation, d’information et de formation sont également ouverts aux médecins spécialistes intéressés (l’accent est mis vers les psychiatres, les gynéco-obstétriciens, les pédiatres et les gastro-entérologues), aux pharmaciens et aux professionnels des secteurs psycho-sociaux et judiciaires.

 

Les responsables régionaux s’intéressent et s’impliquent dans les processus décisionnels relatifs au cadre de leurs activités (Arrêtés Royaux réglementant les traitements de substitution, décret de travail en réseau, care déontologique, …).

 

Il est également à noter que, en plus des missions du réseau, les responsables régionaux participent à diverses activités (par exemple, des réunions de formation ou d’intervision en tant qu’animateur ou expert, ou encore l’implication dans des structures spécialisées) hors subsides Alto. Ces activités attestent de la reconnaissance qu’ont les professionnels de la santé en assuétudes de l’expertise du réseau Alto.